Les peintres de la Montée Saint-Michel

 

De notre groupe, aucun n’abandonna son art malgré les vicissitudes de la vie.

Joseph Jutras, lettre au président de la Société historique de Montréal, 20 octobre 1961.

La dernière époque de L’Arche

Le 25 octobre 1911, quelques jeunes peintres qui étudient aux cours du soir du Conseil des arts et manufactures (CAM) se trouvent réunis et choisissent le nom de « peintres de la Montée Saint-Michel », qui vient du chemin (aujourd’hui boulevard Saint-Michel) qui les conduit à leur lieu de prédilection : le boisé Saint-Sulpice, au nord de Montréal. Sur le moment, ils sont au nombre de sept à fréquenter ces lieux : Ernest Aubin, Joseph Jutras, Jean-Onésime Legault, Onésime-Aimé Léger, Élisée Martel, Narcisse Poirier et Joseph-Octave Proulx. L’année d’après, Jean-Paul Pépin, le cadet du groupe, se joindra à eux. 

Au début des années 1920, L’Arche est récupérée par le chef de file des peintres de la Montée Saint-Michel, Ernest Aubin, qui en conserve soigneusement les clés et en règle les allées et venues. Ponctuellement, les autres membres du groupe s’y réunissent, ainsi que quelques amis artistes et plusieurs modèles féminins et masculins. C’est la troisième et dernière époque de L’Arche, laquelle fermera ses portes en 1929.

Peinture en plein air à la Montée Saint-Michel : Ernest Aubin à droite, avec Narcisse Poirier à gauche et Joseph Jutras à l’avant (archives CRALA).

Les peintres de la Montée Saint-Michel exposent en galerie, aux Salons du printemps et d’automne, et ils organisent dans divers lieux publics et à leur domicile des expositions personnelles. S’ils se sont donné pour programme d’exercer leur art en commun et en un lieu choisi (le Domaine Saint-Sulpice), c’est sans nuire à leur individualité et en accord avec leur goût prononcé des pérégrinations. Paysagistes, portraitistes, adeptes de la nature morte et du nu, attirés parfois par le symbolisme, certains d’entre eux sont de hardis coloristes, d’autres sont d’inlassables expérimentateurs tandis que quelques-uns se maintiennent dans la tradition classique. Ils pratiquent aussi la sculpture, la gravure, la photographie, et s’adonnent à la décoration et au graphisme publicitaire.

Les peintres de la Montée Saint-Michel

Ernest Aubin

Joseph Jutras

Jean-Onésime Legault

Onésime-Aimé Léger

Élisée Martel

Jean-Paul Pépin

Narcisse Poirier

Joseph-Octave Proulx

Adresse

8146, rue Saint-Gérard, Montréal

Québec, Canada

H2P 2C7

Téléphone

514-288-0209

450-583-6895

Courriel

crala@atelierlarchemontreal.ca